MICROBIOTE

Créer une bio-banque pour enregistrer toutes les données patients, afin de mieux comprendre leur maladie.

Intégrer toutes les données génétiques, cliniques du patient dans un outil qui permettra de mesurer précisément toutes les variations du patient, sur les pathologies suivantes : la mucoviscidose, la thrombose.



 


Contexte :


La mucoviscidose touche une naissance sur 2 400 dans le Finistère, contre 5 000 en France. Cette maladie touche de nombreux organes (poumons et intestin en premier lieu) et le pronostic de cette maladie est principalement piloté par l’infection pulmonaire qui aboutit inéluctablement à la destruction des poumons et l’insuffisance respiratoire.  Aujourd’hui, il n’y a toujours pas de traitement permettant de guérir définitivement cette maladie.


Objectif :


L’objectif de la MUCOthèque est d'être plus précoce dans le diagnostic des infections, pour traiter plus tôt et donc plus efficacement.


Un des axe de recherche concerne l’étude du microbiote dans la mucoviscidose. L’équipe de microbiologistes a mis en évidence une signature particulière (biomarqueur microbien) au sein du microbiote respiratoire permettant de prédire le risque d’infection pulmonaire due au bacille pyocyanique ; Cette bactérie est l’ennemi n°1 des malades atteints de mucoviscidose. Un brevet de cette découverte a été déposé. A la lumière de résultats originaux et prometteurs, il semble fondamental de valider l’intérêt de cette signature microbienne permettant d’identifier très précocement les malades présentant un risque d’infection précoce ; on sait en effet qu’un traitement précoce permet d’enrayer l’infection et de prolonger l’espérance de vie.


Bénéfice Recherche :


C’est la médecine de demain de pouvoir bénéficier d’une bio-banque, puisqu’elle va permettre grâce à toutes ces données, de faire avancer, la médecine, d’une manière générale, en optimisant la prescription de traitements innovants.


Equipe de recherche :


ferec


Professeur Ferec


Bénéficiaires :


Les patients, les chirurgiens.


L’ambition du projet  :

Ce projet positionne le CHRU de Brest comme leader en Europe sur ces pathologies spécifiques.


 


Partenaires :

INSERM à hauteur de 80 000€.


 


Nos moyens :

Une équipe de 80 personnes sont dédiées à ce pôle dont 40 sont titulaires.


 


Nos besoins :

Total : 250 000 €


Durée : 2 ans

Innoveo et vous

 

Pour tout don au Fonds de dotation Innoveo du CHRU de Brest, vous bénéficiez de notre programme de reconnaissance.

 

NOUS NOUS ENGAGEONS A :

Vous informer sur l’impact de votre don et les avancées réalisées ;

Vous offrir une visibilité en associant votre nom au projet soutenu ;

Vous faire participer aux temps forts du CHRU de Brest et à ceux de ses partenaires ;

Vous permettre un contact direct avec les bénéficiaires de votre don (experts, chercheurs, etc.)

 

Selon le montant de votre don, vous bénéficiez d’une reconnaissance spécifique :

POUR VOTRE DON, VOUS BÉNÉFICIEZ DE RÉDUCTIONS D’IMPÔTS

66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable pour les particuliers ;

75 % dans la limite de 50 000 € dans le cadre de l’IFI pour les particuliers ;

60 % dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires pour les entreprises.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!