PREVAGE

Évaluer la pertinence d’un repérage précoce – au moment du départ à la retraite – des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, neurodégénératives et chute, pour favoriser un vieillissement en bonne santé.

Contexte : 


En 2019, l'espérance de vie « en bonne santé » n’était qu’à 64,5 ans pour les femmes et 63,4 ans pour les hommes. L’espérance de vie en France étant en moyenne à 85 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes, 15 à 20 ans sont donc vécus avec des incapacités voire des handicaps dûs à des maladies liées à l’âge ou à des chutes.


A ce jour, il n’existe aucun repérage précoce et/ou prise en charge des facteurs de risques de maladies cardiovasculaires, neurodégénératives et de chute, à l’origine d’un vieillissement en mauvaise santé. De même, le dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal s’avère encore trop peu réalisé dans la population française.


Objectif : 


L’objectif de l’étude Prevage est donc d’évaluer la pertinence d’un repérage précoce de ces facteurs de risque pour favoriser un vieillissement en santé ou robuste. Ce dépistage, impliquant la participation de plusieurs acteurs (gériatres, médecins du travail, médecins généralistes, addictologues et psychiatres), sera réalisé par le médecin du travail lors de la visite médicale avant le départ à la retraite pour les professionnels du CHU de Brest.


Si la pertinence de ce repérage est démontré, l’objectif final est de mettre en place, de manière systématique, cette consultation des facteurs de risques de vieillissement en mauvaise santé, au moment du départ à la retraite, pour tous, dans le cadre d’une action de prévention en milieu professionnel.


Chefs de projet : Dr Bisi ENIAFE-EVEILLARD, Pr Armelle GENTRIC et Dr Brice LODDE

Je donne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!