OPALE

Améliorer le pronostic des patients atteints d’artérite à cellules géantes grâce à la création d’une filière de diagnostic rapide.

Contexte : 


L’artérite à cellules géantes (ACG) est une maladie rare mais potentiellement grave qui entraîne une inflammation de la paroi des artères (artérite) après 50 ans. Elle se caractérise par une atteinte inflammatoire de la totalité de la paroi des grosses et moyennes artères, notamment au niveau du crâne. Cette inflammation entraîne un risque d’obstruction en particulier des artères temporales et de leurs branches ophtalmiques, avec un risque de cécité irréversible ou d’AVC. Un traitement instauré en urgence permet de limiter le risque de cécité.


L’enjeu pour améliorer la prise en charge des patients atteints d‘ACG est de poser un diagnostic rapide afin de limiter les complications graves comme la diminution de l’acuité visuelle, la cécité ou parfois les AVC.


Objectifs : 


Le premier objectif du projet Opale est de mettre en place un circuit de diagnostic rapide (« Fast track ») grâce à une collaboration entre les médecins libéraux et les différents spécialistes hospitaliers du CHU de Brest impliqués dans la prise en charge de l’ACG (internistes, rhumatologues, médecins vasculaires, nucléaires…) et regroupés au sein du Centre de référence des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares du Nord-Ouest (CeRAINO) labellisé en 2017. 


Le deuxième objectif d’Opale consiste à évaluer l’impact de cette prise en charge sur le pronostic des patients et identifier d’autres marqueurs pronostiques grâce aux données clinico-biologiques collectées pendant l’étude.


Porteurs du projet : Pr Valérie DEVAUCHELLE-PENSEC et Dr Emmanuelle LE MOIGNE


Chef de pôle : Pr Gildas L’HEVEDER

Je donne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!