GETPROB

Personnaliser les traitements anticoagulants oraux après une chirurgie de l’obésité.

Contexte :


L’obésité est un des problèmes de santé public principaux à l’échelle mondiale. En Bretagne, même si la proportion d’obésité est inférieure à la moyenne nationale, le taux est tout de même de 12 % et il est en augmentation. La chirurgie de l’obésité, ou chirurgie bariatrique, est la stratégie qui donne les meilleurs résultats en termes de perte de poids durable, et en amélioration des maladies associées (hypertension, et diabète par exemple).


De plus en plus de français bénéficient d’une chirurgie bariatrique (près de 500 000 personnes en 2016). Pourtant, et alors que cette chirurgie modifie l’anatomie de l’estomac et des intestins où sont absorbés la nourriture et les médicaments, très peu d’études ont été faites pour vérifier l’efficacité et la sécurité des médicaments chez ces patients dont les anticoagulants. Ces anticoagulants sont des médicaments d’intérêt vital et il est nécessaire de pouvoir les proposer aux patients qui ont bénéficié d’une chirurgie de l’obésité avec les mêmes garanties d’efficacité et de sécurité que celles dont bénéficie le reste de la population.


Objectif :


L’objectif de ce programme de recherche est donc d’évaluer si l’effet des anticoagulants oraux directs est différent chez les patients opérés par chirurgie bariatrique par rapport au reste de la population pour pouvoir leur proposer un traitement personnalisé. Il s’agit plus concrètement d’étudier l’effet des anticoagulants sur la capacité à former des caillots sanguins chez des patients qui ont été opérés. Ces résultats seront comparés à ceux déjà connus chez les volontaires sains, et à ceux obtenus chez des patients atteints d’obésité mais non opérés.


Chef de projet : Dr Cyril LEVEN


Chef de service : Pr Jean-Luc CORRE


Chef de pôle : Pr Cédric LE MARECHAL

Je donne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!