DYNAHIP

Développer la chirurgie de précision dans la pose de la prothèse de la hanche

Contexte


Chaque année, environ 150 000 personnes en France bénéficient de la pose d’une Prothèse Totale de Hanche (PTH). Ces interventions doivent faire l’objet d’une chirurgie de précision prenant en compte les mouvements du corps dans la vie quotidienne.


Plusieurs solutions existent et permettent de guider le chirurgien lors de l’intervention, mais celles-ci sont complexes et augmentent la durée du geste chirurgical.


Objectifs :


Optimiser la préparation de l’intervention et augmenter la précision de sa réalisation au bloc opératoire. Pour cela les chercheurs développent de nouveaux concepts adaptés aux spécificités cinématiques de chaque patient. 


Étape 1 : Enregistrement des données grâce à un logiciel de planification permettant, en fonction des informations fonctionnelles et morphologiques du patient, de fournir au chirurgien l'orientation optimale de l'implant. 

Étape 2 : Mise en route du programme avec une équipe dédiée.

Étape 3 : Phase opérationnelle : opération chirurgicale/ pose de prothèse.


Porteur du projet : Pr Eric STINDEL, Orthopédie


Chef de service: Pr Frédéric DUBRANA


Chef de pôle : Dr Gildas L'HEVEDER


Cofinancement :


Agence Nationale de la Recherche (ANR)


Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)


 



 

Je donne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!