ROCOCO

Depuis le début de l'épidémie du COVID-19, le dépistage par RT-PCR-SARS-COV-2 conduit par le laboratoire hospitalier a mis en evidence que parmi les patients et personnels hospitaliers symptomatiques suspects de COVID-19, seuls 7.8% pouvaient être confirmés par cette technique diagnostique réalisée sur prélèvement nasopharyngé. La prévalence du COVID-19 semble donc extrêmement faible dans notre région et la levée du confinement expose au risque d'une 2ème vague épidémique.


En parallèle de la recherche directe du virus, de nombreux tests sérologiques sont à l'essai. Leur but est de pouvoir déterminer a posteriori si un individu a été exposé au virus, par la recherche d'anticorps spécifiques fabriqués par le corps humain en défense à cette infection. Cette étude a donc pour objectif d'évaluer les performances du test sérologique employé au laboratoire du Centre Hospitalier de Quimper, puis d'évaluer la séroprévalence de son personnel hospitalier. En effet, la connaissance de la proportion du personnel hospitalier immunisée, et sa répartition en fonction des services, permettra d'établir des recommandations internes et de gérer efficacement les stocks d'équipements de protection individuelle, conjointement à la stratégie de déconfinement qui sera mise en oeuvre par le gouvernement. Nous pourrons ainsi protéger le personnel hospitalier d'une serexposition au virus.


 


Porteurs du projet : Docteur Marie-Sarah Fangous

Je donne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!